Point complet sur le logiciel SaaS

Jeux Arcade Gratuits » Actu » Point complet sur le logiciel SaaS

Le software as a service désigne un service basé sur le cloud qui vous permet d’accéder directement à une application à l’aide d’un navigateur. Les entreprises préfèrent désormais le logiciel en tant que service aux logiciels traditionnels « on premise », cela signifie installé sur l’ordinateur. Ainsi, les entreprises qui choisissent cette option n’ont pas à gérer l’hébergeur internet ou la maintenance du logiciel. Les éditeurs fournissent directement ce service. En conséquence, le logiciel offre aux organisations de nombreux avantages, notamment en termes de flexibilité et de réduction des coûts. Ce logiciel a de nombreux autres avantages : tout ce qu’il faut retenir est ici.

Définition du logiciel SaaS

Le logiciel SaaS, également connu sous le nom de logiciel en tant que service, est une solution disponible à distance. Il est hébergé par un fournisseur de services cloud via la plateforme et l’infrastructure sous-jacent et mis à disposition des utilisateurs finaux via un navigateur Internet. Il est accessible en utilisant une connexion et en payant un forfait mensuel ou annuel. Le SaaS est également inclus dans le Cloud computing :

Cela peut vous intéresser : Les services proposés par l’agence web au Maroc ?

  • l’IaaS : en tant que service infrastructure,
  • le PaaS : en tant que service plateforme,
  • le Daas : en tant que Service desktop.

Les prestations de ces solutions sont particulièrement poussées.

Utilisation d’applications : achat et hébergeur en externe

L’entreprise peut utiliser des applications acquises et hébergées chez un prestataire de service externe à l’entreprise grâce au système Saas. De ce fait, elle n’a pas besoin d’acheter ces applications directement ni d’investir dans des serveurs pour l’hébergement.

Dans le meme genre : Guide complet : comment installer Google Play Store sur mon ordinateur ?

De plus, la maintenance du matériel et les mises à jour fréquentes des applications seront administrées par un prestataire externe, évitant ainsi les coupures de poste. Les utilisateurs pourront accéder à toutes les applications disponibles en ligne simplement en se connectant à leur poste de travail.

Le logiciel en tant que service, dit « on demand », se distingue du logiciel on premise, qui est une application qui requiert l’acquisition d’une licence et dont l’hébergeur doit être prévu par l’acheteur. Ce dernier type de solution logicielle est souvent coûteux pour les petites structures, mais peut être plus intéressant pour les sociétés de taille importante. Vous pouvez visiter ce site web https://www.synergie-binaire.com pour en savoir plus sur ce logiciel.

Fonctionnement du SaaS

Le but du système est de fournir aux utilisateurs des logiciels disponibles via la toile, de manière centralisée. Chaque utilisateur crée un compte et paie les frais qui lui permettent d’utiliser les services chaque mois ou chaque année.

 

Usage des applications connectées à internet

Ainsi, les applications ne fonctionnent plus sur votre ordinateur, mais sont utilisées en réseau. Votre prestataire est alors responsable de la concrétisation, de l’entretien et de la mise à jour des logiciels. Cependant, les utilisateurs doivent gérer l’application des logiciels à l’aide d’un navigateur. Généralement, n’importe quel appareil connecté peut le faire. Il vous suffit alors de vous connecter à l’utilitaire en réseau.

Les principaux logiciels Saas

On compte, parmi les principaux logiciels SaaS :

  • les applications de gestion de projet,
  • les systèmes de gestion de contenu ou CMS,
  • les programmes pour la gestion des finances,
  • la gestion des ventes,
  • le eCommerce,
  • la gestion des relations clients ou CRM,
  • la gestion des archives
  • la gestion des ressources humaines.

Auparavant, les entreprises devaient souvent installer plusieurs logiciels, gérer et payer les licences s’y rapportant : le modèle SaaS alloue à présent un mode d’emploi plus convivial et bien plus facile à gérer.

Éditeurs de solutions SaaS : exemples

Les développeurs offrent une large gamme de logiciels SaaS, allant des applications métier simples aux suites ERP complexes, afin de répondre aux besoins de tous les clients. Voici quelques exemples de sociétés et de produits :

  • Le service de stockage de fichiers Dropbox
  • La solution SaaS de messagerie d’Atos
  • Le service de messagerie Slack
  • Le Microsoft Office 365
  • Le logiciel de planification SAP des ressources d’entreprise 
  • Le logiciel pour les RH de Paychex
  • Le logiciel pour les entreprises de CA Technologies
  • Le logiciel de gestion de la relation client de Salesforce

Les critères à vérifier pour choisir le bon logiciel « on demand »

En raison de leur accessibilité, de leur facilité d’application et de leur tarification abordable, de plus en plus d’entreprises optent pour le process Saas. Cependant, il est important de se rappeler qu’il existe une variété de logiciels similaires. Pour profiter de tous ces avantages, il est donc essentiel de faire un choix judicieux.

La palette de fonctions disponibles

Lors du choix d’un logiciel en tant que service, le premier facteur à prendre en compte est la variété de fonctions qu’il décline. En effet, il est essentiel de vérifier si ces dernières couvrent tous les besoins internes de l’entreprise avant de contracter un fournisseur de services Saas. Il peut être question dans les faits de :

  • la gestion de projet
  • la facturation,
  • la gestion de la relation clientèle (CRM),
  • la gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Cela dit, il est possible de mener des recherches sur divers logiciels en utilisant des plateformes. Il convient de souligner que cette mesure permet aux entreprises d’avoir une compréhension plus claire du secteur des Saas ainsi que des différents éditeurs qui y sont impliqués.

Facilité d’emploi

Lors du choix d’un logiciel SaaS, un autre facteur important à prendre en compte est la facilité d’utilisation. Pour information, ce type de logiciel doit être simple à installer et accessible à tout le monde. En d’autres termes, il ne doit pas être un problème pour les membres d’une équipe de le gérer. De plus, un logiciel efficace doit pouvoir être utilisé depuis n’importe quel appareil, pour peu que la toile soit accessible.

Coût abordable

Lors du choix d’un logiciel « on demand », le montant est incontestablement un facteur important. Les logiciels SaaS sont généralement moins onéreux que les logiciels conventionnels, même si les prix peuvent moduler selon les éditeurs. C’est pourquoi il est recommandé de prendre en compte tous les frais avant de prendre une décision finale. Cela concerne les frais d’abonnement mensuel ou annuel, et les frais d’installation et de configuration.

La sécurité

Il est courant que la sécurité soit cruciale lors de l’usage d’un logiciel en tant que service. Il est vrai que les entreprises ont tendance à centraliser toutes leurs informations internes là-bas. Cela signifie qu’elles sont en danger en cas de fuite ou de piratage.

En effet, toutes les informations relatives aux consommateurs ou aux activités internes peuvent se retrouver dans les mains d’un pirate malveillant ou de la concurrence dans de telles circonstances. De fait, il est conseillé de vérifier la solidité des mesures de sureté prises par le fournisseur de la plateforme. Le cryptage des données, l’authentification à double facteur et d’autres mesures de protection intégrées par les développeurs en font partie.

La politique de sureté du fournisseur de logiciel est le point le plus important à contrôler ici. En effet, les éditeurs ne peuvent démontrer leur implication et leur sérieux dans la protection des données de leurs prospects qu’à travers une politique de sureté clairement définie. En revanche, l’absence de cette politique indiquera que les éditeurs ne respectent aucune réglementation pour protéger les informations collectées sur leur plateforme.

Les principaux points forts de l’application SaaS

Le mode SaaS présente une variété d’atouts, à savoir :

Application polyvalente : accessible sur tout type de système d’exploitation

L’un des principaux avantages de toutes les applications SaaS est la potentialité de s’exécuter via un navigateur, ce qui signifie que le système d’exploitation utilisé pour l’accès n’a aucune importance.

Par conséquent, même si l’utilisateur tente d’exécuter l’application sur des systèmes d’exploitation Windows, Mac ou Linux, ou même sur des smartphones fonctionnant sous Android ou iOS, l’application reste toujours disponible. Cela rend les applications SaaS extrêmement polyvalentes dans un certain nombre de domaines.

D’une part, cela implique que vous n’avez pas à vous soucier de la compatibilité de votre système d’exploitation ou d’autres logiciels avec les applications SaaS. Plus important encore, elles peuvent être utilisées sur des ordinateurs de bureau ainsi que des tablettes. La plupart des applications SaaS sont destinées pour être mobiles, ce qui leur permet d’être utilisées dans une variété de situations et de circonstances, y compris lorsque l’on est en déplacement.

Saisie de données et analyses facilitées

Il est simple de saisir et de fournir les données à des fins d’analyse, car tout est géré par une plate-forme centralisée. Généralement, les entreprises qui se servent des logiciels SaaS ont accès à des outils de reporting, d’intelligence et notamment de visualisations. Ces derniers peuvent fournir des informations utiles sur les actions commerciales. Cela permet de rationaliser les processus d’exécution et d’économiser de l’argent. Puisque l’accès dépend d’un abonnement payant, le fournisseur n’a pas à s’inquiéter du piratage, qui pourrait coûter cher et nuire aux modèles d’accès et de coûts.

De même, pour les vendeurs, cela veut dire être aptes à fournir un service logiciel à la plupart du marché plutôt qu’à un segment de marché spécifique. Cela suggère que les prix puissent être moins onéreux et plus accessibles à toutes les entreprises. Cela permet aux utilisateurs d’accéder à des prestations qui ne sont pas généralement disponibles, ce qui permet à la fois l’extension et l’amélioration des services : 

  • aux entreprises
  • à la productivité
  • aux possibilités générales.

Mise à jour de manière centralisée

Parce que les applications SaaS fonctionnent dans le cloud, le fournisseur peut mettre à jour son logiciel de manière centralisée sans perturber les opérations commerciales des utilisateurs, ce qui est un autre atout important des applications SaaS. Cela diffère considérablement des logiciels sur site. Ces derniers requièrent fréquemment des tests de compatibilité et de sureté en rapport avec des terminaux. Cela s’effectue avant même l’application de mises à jour et de correctifs de routine.

Ainsi, contrairement aux logiciels sur site qui attendent que des vulnérabilités de gestion des services informatiques subsistent, le modèle SaaS garantit que les mises à jour de protection sont appliquées le plus rapidement possible. Cela évite les pièges des tests qui ralentissent les cycles de développement et l’accès des utilisateurs aux nouvelles fonctionnalités. Cela jusqu’à ce que le personnel informatique finisse les tests.

De plus, le SaaS est évolutif dans le sens où si vous devez ajouter ou réduire des utilisateurs à votre service, vous pouvez simplement ajuster votre plan tarifaire en conséquence. Vous n’avez plus besoin d’acheter du matériel supplémentaire au fur et à mesure de votre expansion. De même, il n’est pas utile de conserver des équipements électroniques coûteux lorsqu’ils ne sont plus nécessaires ou utilisés.

Stockage et économie

Stocker des données sur site signifie investir dans des sauvegardes fiables, telles qu’un stockage cloud connecté à la toile ou un plan de reprise après sinistre distinct. Cela consiste à atténuer les pannes matérielles majeures pouvant engendrer une perte de données importante.

Toutefois, avec le SaaS, vos données sont de toute manière constamment sauvegardées dans le cloud. Le double avantage n’est pas seulement la redondance. Il s’agit aussi de la possibilité de passer d’un appareil à un autre sans perdre de tâches ou de données. Le tout en se connectant simplement à un compte unique, peu importe l’appareil utilisé par les employés.

Installation du SaaS dans les entreprises : les étapes

Le développement d’applications SaaS doit suivre un processus rigoureux pour assurer une application optimale des outils de gestion créés. Ce grand projet nécessite également le soutien de toute l’équipe.

Lister les besoins

Tout d’abord, vous devez lister tous les besoins de votre entreprise afin d’en déterminer les spécifications exactes. Quelles fonctions vous souhaitez ? Comment le nouveau modèle améliorera-t-il l’expérience clientèle ?

Phase de conception et de développement

Vient ensuite le plan. La date d’achèvement du projet et la date de déploiement du produit doivent être définies.

Ensuite, vous pouvez collaborer avec votre fournisseur de services cloud pour aborder la phase de conception et de développement. De nombreux changements peuvent être apportés à l’architecture, à la conception graphique et aux attentes des utilisateurs du logiciel SaaS pour le rendre le plus proche.

Niveau de performance constant

Le SaaS est en réalité le modèle du futur. Pour que les fournisseurs SaaS augmentent le nombre d’utilisateurs de leurs produits, il est important que les niveaux de performances restent cohérents. Pour éviter que les utilisateurs ne s’appuient sur des logiciels existants par crainte de temps de :

  • téléchargement déraisonnable
  • pannes du système.

Les fournisseurs SaaS doivent s’assurer que leurs modèles ont atteint une maturité technique. Cela leur permet de servir en toute confiance les futurs utilisateurs. Les atouts doivent clairement l’emporter sur les inconvénients. Dans ce cas, le SaaS sera certainement le modèle logiciel le plus prisé.

Point complet sur le logiciel SaaS

Retour en haut